Le profil de risque permet de mesurer l’aversion au risque de l’investisseur au regard de la durée de placement, et de trouver le produit financier le mieux adapté à ses objectifs et besoins.

 

Avant de déterminer le profil de risque, l’investisseur est soumis à une série de questions sur son âge, son statut matrimonial, la composition de son patrimoine, son niveau d’expertise en matière financière, l’importance du critère de la liquidité de son placement, son endettement, sa réaction face à une perte boursière, son horizon de détention et le rendement attendu, etc…

 

A partir de cette analyse globale, et en fonction des déclarations de l’investisseur, il est possible de le rattacher à l’un des 3 profils suivants : :

  • le profil prudent,
  • le profil équilibré (ou modéré),
  • et le profil dynamique (ou offensif).

 

Le profil prudent

Le profil prudent souhaite limiter au maximum le risque dans ses placements, afin de réaliser ses projets en toute sécurité. L’accent est mis sur une croissance stable et à long terme de l’épargne, sans risque de perte du capital investi. La part investie sur le fonds euros de votre contrat d’assurance-vie apparaît comme le produit phare, puisqu’il offre un rendement garanti. Cependant, il est possible d’allouer une partie pouvant aller jusqu’à 20% de votre investissement sur des unités de compte, comme les fonds à capital garanti à l’échéance éligibles à l’assurance vie. Ces produits permettent de profiter, le plus souvent, du potentiel haussier des marchés financiers. Si les marchés baissent, votre perte sera limitée puisque votre investissement de départ est garanti, sous certaines conditions, à l’échéance net de frais.

 

Le profil équilibré

Le profil équilibré entend quant à lui maîtriser le risque. L’investisseur modéré est prêt à voir fluctuer à la hausse comme à la baisse son investissement de départ, en contrepartie d’une meilleure performance sur le moyen long terme. La répartition de son épargne recherchera l’équilibre entre la sécurité et la performance, entre des actions qui visent la perception de plus-values à moyen et à long terme, et des placements en titres à revenu fixe, stabilisé.

 

Le profil dynamique

Enfin, le profil dynamique, ou offensif, cherche à réaliser des plus-values importantes, et n’hésite pas à aller sur des marchés volatils, c’est-à-dire qui peuvent connaître d’importantes fluctuations. Ce profil accepte les risques en espérant d’intéressantes performances. Il est en général celui de personnes jeunes, qui détiennent déjà un patrimoine consolidé, et sont à la recherche de compléments de revenus à long terme.

 

(NB : L’assureur ne s’engage que sur le nombre d’Unités de Comptes et non sur leur valeur sujette à la hausse ou à la baisse. Investir sur des supports en Unités de Compte comporte des risques liés à l’évolution des marchés financiers.)

 

 

A lire aussi sur le blog :

 

A lire également sur le site internet :