Avec une diminution de vos revenus, il est important de préparer votre retraite pour conserver votre niveau de vie.

 

En fonction de votre régime matrimonial, du nombre d’enfants à charge, de votre patrimoine immobilier, de vos crédits ou investissements en cours, de la fiscalité de votre régime professionnel, un large panel de solutions existe.

 

 

L’immobilier

La première étape consiste à devenir propriétaire de votre logement.

 

Vous pouvez ensuite vous tourner vers l’immobilier locatif, ou encore défiscaliser (lorsque vos charges annuelles sont supérieures à vos revenus fonciers, vous pouvez les imputer à votre revenu global imposable, sous certaines conditions).

 

 

L’assurance vie

Epargnez à votre rythme, selon votre profil d’investisseur, sur des supports offrant différents couples rendement/risque. Votre capital reste disponible à tout moment.

 

Vous bénéficiez également d’une fiscalité avantageuse : en effet, les plus-values sont exonérées de l’impôt sur le revenu au bout de huit ans(1) dans la limite des abattements de 4 600 € pour une personne seule et 9 200 € pour un couple.

 

Au-delà, la fiscalité applicable est celle de l’IR ou du taux de 7,5 % au titre du prélèvement forfaire libératoire.

 

À la date de la sortie, vous avez la possibilité de récupérer vos fonds sous la forme d’une rente ou d’un capital.

 

 

Les produits retraite

Les produits retraite vous font bénéficier notamment de la fiscalité avantageuse du PERP ou de la Loi Madelin.

 

Ils vous procurent un complément de retraite associé à des garanties de prévoyance pouvant assurer un niveau de protection plus élevé à vos proches.

 

Différents modes de gestion vous sont proposés : la Gestion à horizon par exemple vous permet de diversifier votre investissement tout en le sécurisant progressivement.

 

 

Avec un âge de départ à la retraite de plus en plus tardif et un montant de pension versé de plus en plus faible, se constituer une retraite complémentaire est devenu primordial.

 

 

(1) Hors revalorisation de l’épargne investie, hors frais sur versements, hors frais de gestion, hors prélèvements sociaux.

 

 

A lire aussi sur le blog :

 

A lire également sur le site internet :