Votre future retraite constitue un enjeu majeur. En fonction de votre situation personnelle, professionnelle, patrimoniale et fiscale, effectuer un bilan de patrimoine va vous permettre de savoir comment et combien vous pouvez épargner pour votre retraite. Grâce à lui, vous saurez ce qu’il faut faire pour construire le patrimoine solide dont vous aurez besoin à long terme.

Préparer sa retraite fait partie intégrante de la mise en place d’une stratégie patrimoniale. Anticiper est essentiel, car plus tôt vous épargnez, plus le capital constitué sera important. Vous pourrez ainsi diversifier et alterner davantage vos placements financiers dans le temps, et optimiser leur rendement.

 

Voici un aperçu des règles et étapes à suivre pour faire un bilan de patrimoine et préparer votre retraite :

 

Faire le point sur votre situation

Tout commence par un inventaire exhaustif de votre situation, qu’elle soit personnelle ou professionnelle. Il s’agit de connaître l’environnement juridique et social de votre situation personnelle pour éclairer votre situation patrimoniale (situation maritale, nombre d’enfants, descendants, héritiers, historique de votre activité professionnelle, de vos revenus …) et adapter vos choix d’investissement.

 

Établir un inventaire de votre patrimoine

Après votre situation personnelle,  vous devrez aussi évaluer l’état de votre actif et effectuer un inventaire de vos placements :

  • Placements financiers : quels sont les contrats d’épargne que vous avez souscrits ? Vos placements en bourse ? Epargne, Assurance vie, livret A, PEL, obligations, actions…
  • Biens immobiliers : disposez-vous d’un patrimoine immobilier ? Une résidence principale ou secondaire, de l’immobilier locatif, …
  • Patrimoine professionnel : quel est votre statut (travailleur indépendant, artisan, chef d’entreprise), nombre de parts, forme juridique, associés, …

Cet inventaire vous aidera ensuite, avec les conseils de votre Conseiller en Gestion de Patrimoine, à faire un équilibrage optimal entre vos placements immobiliers et vos investissements financiers.

 

Réaliser un inventaire fiscal

Pour bien gérer votre patrimoine, il vous faudra mettre à plat votre situation fiscale et préciser quel est votre réel taux d’imposition. Soyez le plus précis possible, il est impératif d’intégrer toutes les taxes foncières et les autres prélèvements sociaux, ainsi que les avantages fiscaux dont vous pouvez bénéficier.

 

Identifier votre profil d’épargnant / investisseur

Il s’agit ici de déterminer le degré de risque que vous êtes prêt à prendre  dans vos futurs placements. Ici, la notion de risque et celle du rendement de vos placements financiers sont étroitement liées. Votre Conseiller en Gestion de Patrimoine vous préconisera ensuite le placement qui vous convient le mieux, en fonction de votre profil d’investisseur.

 

Mesurer votre potentiel d’épargne

Pour épargner pour votre retraite, il faut commencer par savoir quels seront vos besoins de revenus complémentaires à la retraite, combien vous pouvez mettre de côté et à quelle périodicité (par mois ? par trimestre ? ou par an ?) pour augmenter le cas échéant vos revenus lors de votre départ à la retraite. A noter : votre capacité d’épargne financière pour la retraite se calcule en fonction de vos revenus mais aussi de votre patrimoine financier et immobilier. Pour déterminer cette capacité, il faudra aussi déduire les charges de votre foyer, votre niveau d’imposition, vos projets futurs et ceux de vos proches…

 

Prioriser vos objectifs

Après la détermination de votre patrimoine, il s’agira de fixer vos objectifs et de planifier vos projets de vie. Hiérarchisez-les chronologiquement en fonction de vos priorités : votre vie au quotidien, l’avenir de vos enfants, vos placements immobiliers, la préparation de votre retraite, la transmission de votre patrimoine,…

 

Diversifier vos investissements

Les conseillers spécialistes en gestion de patrimoine vous le diront, il est important de diversifier vos placements. Cette diversification a le mérite d’optimiser le retour sur investissement, de limiter les risques mais aussi d’assurer un cadre fiscal et juridique plus favorable. Attention, ne regardez pas uniquement les avantages fiscaux. Posez-vous la question de manière globale : quelle est la réelle valeur de votre placement ? Avez-vous intégré la notion de risque ?

 

Mettre à jour votre stratégie patrimoniale

Une stratégie, ça se modifie au fil du temps. Il est important de la réviser régulièrement et surtout en fonction des nombreux événements de votre vie : naissance d’un enfant, mariage, divorce, accident, invalidité,… Effectuer régulièrement des bilans de patrimoine vous permettra de vérifier que les stratégies patrimoniales que vous avez mises en œuvre sont pertinentes et correspondent toujours aux objectifs que vous vous fixez et d’apporter le cas échéant les correctifs nécessaires.

 

La réalisation d’un bilan de patrimoine vous permet donc d’avoir une vision globale de votre patrimoine, et plus spécifiquement dans le cadre d’une optique retraite, des revenus réguliers et/ou complémentaires sur lesquels vous pourrez compter en prévision de votre retraite. Il permettra à votre Conseiller en Gestion de Patrimoine de vous proposer un bilan retraite et d’affiner votre stratégie patrimoniale pour la retraite, pour mieux l’adapter à votre profil, à vos projets et à vos besoins.

 

A lire aussi sur le blog :

 

A lire également sur le site internet :