Vous voulez anticiper la baisse de vos revenus lors de votre future retraite ? Vous cherchez une solution pour conserver votre train de vie après la fin de votre activité professionnelle ? Le contrat d’assurance vie est un produit d’épargne avantageux qui vous permet de préparer cette échéance importante.

 

En souscrivant un contrat d’assurance vie, vous vous constituez un capital à votre rythme, l’idéal étant de s’y prendre… à l’avance, bien longtemps avant votre retraite.

 

Versements et retraits sur votre contrat d’assurance vie : comment ça marche ?

A l’ouverture de votre contrat d’assurance vie, la mise de départ est minime. Vous choisissez ensuite le montant de vos versements ultérieurs. Pour cela, vous avez deux possibilités :

  • vous pouvez bien sûr alimenter ponctuellement votre contrat, en fonction de l’évolution de vos revenus ou de vos rentrées d’argent exceptionnelles.
  • ou alors vous décidez de versements programmés à l’avance, dont vous pourrez toujours modifier le montant.

 

Et en cas d’imprévu ou pour faire face à un coup dur, sachez que rien ne vous interdit de retirer une partie de votre épargne, par exemple sous forme de rachat partiel.  Vous pourrez ainsi récupérer une partie des sommes investies sans résilier pour autant votre contrat d’assurance vie. Celui-ci continuera à fonctionner sur la base de capitaux présents. Attention à la fiscalité de ce rachat, qui varie en fonction de l’ancienneté de votre contrat.

 

Vous prenez votre retraite : quelles options ?

Au moment où vous prendrez votre retraite, trois possibilités s’offriront à vous pour bénéficier du capital épargné grâce à votre contrat d’assurance vie :

  • la sortie du capital ainsi accumulé en une seule fois,
  • le retrait progressif de votre épargne (par exemple chaque trimestre ou chaque semestre, une bonne option pour compléter vos revenus au moment de la retraite, tout en laissant fructifier le capital dont vous n’avez pas besoin),
  • ou encore la sortie en rente viagère.

 

Vous préférez une sortie en rente viagère ?

Envisager une sortie en rente vous oblige à abandonner votre épargne pour la transmettre à la compagnie d’assurances. Mais en contrepartie, celle-ci s’engage à vous verser une rente jusqu’à la fin de votre vie, dans un cadre fiscal très attractif. Le calcul de cette rente dépendra alors du montant de votre épargne, de votre âge, de votre sexe. Sachez aussi que certains contrats offrent la possibilité de mixer sortie en rente et sortie en capital.

 

Avec l’assurance vie, vous pouvez préparer votre retraite de la meilleure façon possible : en vous constituant progressivement un capital. En le récupérant ensuite de la manière la plus adaptée à votre situation, ce capital épargné vous permettra de compléter utilement vos revenus de retraite.

 

 

A lire aussi sur le blog :

 

A lire également sur le site internet :